Histoires personnelles sur la gratitude – Histoires de Thanksgiving sur WomansDay.com

plus âgée couple walking illustration

Tatsuro Kiuchi / Journée de la femme

Je crois que la gratitude ne vient pas à la porte d’entrée, habillée et portant des tartes de Thanksgiving – plutôt, elle se glisse par la porte de la cuisine comme le plombier quand les tuyaux ont été bouchés juste avant le mariage à la maison de ma deuxième fille. Oubliez ce que vous avez entendu dire de ne pas manquer votre eau jusqu’à ce que le puits soit à sec. Vous ne savez jamais quelle gratitude le son d’une chasse d’eau peut apporter jusqu’à ce que vous ayez vu un débordement trois fois pendant la semaine du mariage de votre fille.

Mon point est que la gratitude n’est pas la même chose que de remercier. Il vient d’un endroit plus profond qui sait que l’histoire aurait pu se terminer différemment et.

La gratitude survit à la pire des choses que vous puissiez imaginer (pour le moment! Croyez-moi, il y aura une autre calamité à un moment ou à un autre, si terrible que vous échangerez des eaux usées contre le tapis) et réaliserez que vous êtes toujours debout.

La gratitude vous aide à annoncer que la grosseur n’est pas maligne et vous aide à être reconnaissante lorsque vous apprenez, comme l’a fait mon amie Diana, que son mari ne souffrait pas de son cancer et pouvait rentrer à la maison pour mourir avec le chat sur son lit, ses chiens dessous et sa famille tout autour. Tous ceux d’entre nous qui ont vécu plus de 50 ans comprennent sûrement le genre de cadeau qui était pour elle, même si elle n’avait pas d’autre choix que de la déballer..

J’avais une vieille amie, une très vieille amie nommée Mimi Gregg, qui avait environ 50 ans de plus que moi. Elle est venue dans cette petite ville en Alaska en 1946 avec son mari, ses deux bébés et sa mère, une ancienne diva de l’opéra nommée Madame Vic. Les Greggs avaient acheté l’ancienne vue de la caserne de l’armée et espéraient en faire une colonie d’artistes / destination touristique. Mais le plan n’a jamais abouti, donc sans argent ni emploi, le mari de l’artiste de Mimi a dû apprendre à chasser, à pêcher et à fabriquer des meubles. Mais Mimi et son mari s’amusaient eux-mêmes et leurs nouveaux amis alaskiens lors de ces journées pré-TV avec des pièces de théâtre, des danses et des soirées costumées. Mimi avait toujours la plus grande partie de notre quartier pour Thanksgiving, faisant des petits pains au beurre dans son fourneau à bois tandis qu’une bande de La Bohème gonflait en arrière-plan. Mimi a vécu bien dans les 90 ans et je n’ai jamais entendu son pin pour le bon vieux temps ou souhaite que sa vie soit autre chose.

J’ai beaucoup appris de Mimi. Elle m’a appris à aller inviter tout le monde à dîner même si vous ne savez pas où ils vont tous s’asseoir et à leur demander d’apporter un accompagnement, un dessert et quelque chose à boire. Lorsque nous étions ensemble dans des jeux communautaires, elle était convaincue qu ‘«il n’y a pas de petits rôles, seulement de petits acteurs». Ce sentiment s’est traduit par tout ce qu’elle a fait, et tout ce que j’ai fait dans les rôles que j’ai assumés dans la communauté, de la commission scolaire à la chorale. Mimi travaillait pour le journal, ce que je ferais aussi. Elle a compris l’importance de bien comprendre les mots et de respecter les délais. Elle a élevé quatre enfants et ils sont tous allés à l’université. Mes cinq ont tous fait la même chose. Quand je lui ai demandé le secret de son long mariage alors que le mien était encore jeune, elle a dit: «Prends la longue vue. Si cela ne compte pas dans 10 ans, laisse tomber. Si je disais que je n’avais pas le temps de l’aider avec une pièce de théâtre ou une pâtée pour une collecte de fonds du Conseil des arts, elle me disait “Oh, piffle” et rappelle-moi que si tu veux faire quelque chose, demande à une personne occupée.

Je ne regrette pas un seul jour de mon amitié avec Mimi, mais je regrette de ne pas lui avoir dit combien j’étais reconnaissante pour son mentorat. Elle m’a beaucoup appris sur la façon de vivre dans une nouvelle ville, dans ce qui semblait être un nouveau pays, une banlieue new-yorkaise. Dans un petit endroit, une personne peut faire la différence. Et pour moi, cette différence était Mimi.

L’autre jour, ma belle-mère de 80 ans, Joanne, et moi sommes allés à un brunch d’anniversaire pour mon amie Nancy, qui vient de fêter ses 53 ans. Une douzaine d’autres amies se sont réunies autour de la cuisine “Mimi” aurait dit.

Nous avons mangé et ri et Nancy a ouvert des cadeaux. À un moment donné, Nancy est devenue sérieuse et a demandé notre attention. “Nous nous connaissons depuis de nombreuses années et j’ai la chance d’avoir de si bons amis”, a-t-elle commencé. “Nous avons vécu beaucoup de choses ensemble: mariages, bébés, adolescents, divorces, maladies, décès. Peut-être parce que je vieillis,” dit-elle en riant et en enlevant ses lunettes de lecture (en vérité, elle a l’air fabuleux, pas un jour au-dessus de 49), mais je voulais vraiment dire à quel point je suis reconnaissant d’avoir ma mère et Joanne ici. Vous êtes tous deux un si bon exemple de femmes qui ont bien vécu même après avoir perdu ton mari et traversé des moments difficiles. Tu m’inspires et je pense à tous. Je ne voulais pas manquer une occasion de te dire combien tu es pour nous. ” (Ou quelque chose de très proche; je ne pouvais pas prendre de notes sur la serviette avec tout d’un coup si flou.)

Donc, ce Thanksgiving, comme chaque Thanksgiving, bien sûr, je vais rendre grâce pour toutes mes bénédictions, qui sont sans aucun doute les mêmes choses que vous êtes reconnaissants – famille, amis, nourriture – mais je le ferai en sachant que les gens que j’aime ont gagné ne soyez pas à la table pour toujours. Je serai très reconnaissant pour qui est toujours là, et avec un peu de chance, cela me donnera le courage d’être comme Nancy et de le leur dire.

Heather Lende est un rédacteur en chef contribuant à Le jour de la femme. Son livre le plus récent est Prenez bien soin du jardin et des chiens. Elle habite à Haines, en Alaska.

Like this post? Please share to your friends:
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

24 − = 16

map